Le moteur : M A Pl'originalité !

Le célèbre logo

Le moteur révolutionnaire équipant le MAP DR 3 est tout à fait unique dans l'histoire de la motoculture, dénommé 2 H 88 il est mis au point en 1947.
Ce Diesel 2 temps refroidi par eau avec une cylindrée de 2,500 cc, un taux de compression de 16, développe à 1500 tours/minute une puissance de 30 CV à la poulie (24 CV à la barre).
C'est un 2 cylindres horizontaux transversaux, munis chacun de 2 pistons travaillant en sens opposés, ils transmettent le mouvement au vilebrequin placé perpendiculairement, par l'intermédiaire de 4 bielles primaires reliées à 4 balanciers qui retransmettent le mouvement au vilebrequin à l'aide de 4 bielles secondaires.
Le balayage est assuré par un compresseur à basse pression communément appelé soufflante ou "Blower".
Malheureusement un problème au niveau des axes de balanciers provoqua la mauvaise réputation due au manque de fiabilité de ce moteur inédit qui n'a ainsi pas connu le succès auquel il pouvait légitimement prétendre.
Il est intéressant de noter que, pendant les années 50, la marque HANOMAG a produit, pour ses tracteurs de faible cylindrée, un moteur quelque peu similaire sauf, pour la disposition plus conventionnelle des cylindres montés verticalement côte à côte et l'échappent s'effectuait via des soupapes.

1e temps.
Les pistons se trouvent au point mort bas, les lumières d'admission et d'échappement sont ouvertes, le compresseur "Roots", pompe volumétrique à lobes à 2 rotors, appelée communément "soufflante" balaie les gaz brûlés et rempli d'air frais le cylindre, les pistons continuant leur course ferment les lumières et commencent ainsi à comprimer l'air contenu dans le cylindre maintenant étanche !
2etemps.
Les pistons continuent à se rapprocher comprimant de plus en plus l'air frais emprisonné à l'intérieur du cylindre jusqu'au point mort haut, c'est le moment où le maximum de pression de compression est atteint, la température est très élevée, l'injecteur pulvérise le combustible sous forme de brouillard, il s'ensuit une combustion spontanée provoquant une très forte montée en pression qui repousse les pistons vers le point mort bas, c'est le temps moteur et le cycle n'a plus qu' à recommencer pour assurer la rotation continue.
* Avantages - Inconvénients *
Avantages :
  • Relative simplicité de construction.
  • Absence de tout système de distribution, arbre à cames, soupapes, etc...
  • Absence de culasses et surtout de leurs joints, sources de problèmes réguliers.
  • Graissage par carter humide comme sur le 4 temps traditionnel.
  • Souplesse de fonctionnement.
  • Sonorité unique et agréable.
Inconvénients :
  • Complication du mécanisme d'embiellage, bielles doublées et présence de balanciers de masse relativement importante avec pour conséquence, une limitation de la vitesse de rotation.
  • Suralimentation directement proportionnelle à la vitesse de rotation.
  • Consommation d'huile plus importante que le classique 4 temps.
  • Risque de rupture de la segmentation dû à la présence de lumières.
  • Nécessité de nettoyer régulièrement les lumières et le conduit d'échappement.


 Animation schématique du moteur MAP !

* Quelques liens vers les sites concernant ce moteur très original ! *
 
Le record de vitesse de ce moteur extraordinaire sur le circuit de Montlhery !     Bouton
Une personne très au courant !     A-voir
L'avis de Wikipedia sur ces moteurs très spéciaux !     Avis-Wiki
Plan
Tract'old
Accueil
 

Christian Decroly.
Le 22 avril 2017
Pour plus d'informations contactez: track491@gmail.com